VTT assistance électrique

Qu’est-ce qu’un VTT assistance électrique ? Pourquoi ce type de bicyclette trouve mieux sa place aujourd’hui qu’hier, alors que les tous premiers modèles datent de plus de 120 ans ? Quels sont les critères permettant de trouver son vtt électrique ? Quelles sont les choses à savoir avant d’acheter un vélo électrique ? Autant de question auxquelles nous allons répondre ici.

VTT assistance électrique

Qu’est ce qu’un vtt assistance électrique ?

Par défaut de langage, on entend souvent parler de vélo électrique. Or, il s’agit bien de vélo à assistance électrique. Ce qui signifie que le moteur contenu dans le vtt assiste le pilote et ne fait avancer la machine toute seule. Il est donc nécessaire d’appuyer sur les pédales pour pouvoir rouler. Seulement, le moteur et les éléments liés permettront ; soit d’avancer à la même vitesse pour moins d’effort, soit d’avancer plus vite à effort identique que celui délivré sur un vélo classique. De fait, un VTT assistance électrique dispose d’un moteur (le plus souvent dans le pédalier et dans le cadre du vélo) et d’une batterie lui permettant autonomie et puissance, rendant les trajets et balades à vélo bien plus rapides, placides et confortables.

 

Moteur vtt électrique

 

Si le VTT AE commence à faire son trou en France, il n’est pas forcément vu du même œil partout en Europe. Tout est question de l’utilité de l’objet. Question prix, c’est là aussi très variable. On passe allègrement de 750 € pour les moins chers à plus de 3 000 € pour les plus haut de gamme ; du simple au quadruple.

Sur quels critères baser son choix ?

Le premier de tous les critères, c’est votre usage personnel. Pourquoi acheter un VTT à assistance électrique ? Selon vos besoins, la puissance développée, le type de batterie, le design du vélo dans son ensemble (tailles des roues, débattement de la fourche, dérailleur, suspension…) pourront se révéler totalement différents. Inutile d’opter pour une puissance de dingue juste pour effectuer les 2 km qui vous séparent de votre lieu de travail. Par contre, si vous êtes adeptes des randonnées dominicales en forêt, vous aurez besoin d’un VTT électrique bien plus puissant. Donc, notez la puissance et le couple du moteur, l’autonomie et la puissance de la batterie, débattez sur la suspension (Tout suspendu ? Semi-rigide ?) et la taille des roues. Le but, gagner un maximum en confort d’assise et de pilotage en fonction de vos besoins. Sachez qu’il existe des VTT AE à la fois très roulants sur plat et très efficace devant les obstacles. C’est souvent le meilleur compromis, permettant de joindre l’utile du trajet domicile travail à l’agréable de l’escapade du week-end.

Quelle sont les données à connaître avant d’acheter un vélo à assistance électrique (vae) ?

Quel que soit le vélo de votre cœur ou de vos envies, voici quelques données intéressantes à connaître avant même de procéder à l’achat ;

  • Le prix moyen d’une bicyclette électrique est de presque 1 500 € à l’achat. Comptez environ 20 € par mois pour l’entretien et la recharge. Bien moins qu’une voiture d’occasion ;
  • La vitesse maximale est limitée à 25 km/h dans toute l’Union Européenne. Il existe bien des vélos allant plus vite, mais dans ce cas, ils sont doté d’une plaque d’immatriculation et ne sont plus considérés comme des vélos ;
  • La vitesse moyenne des vae est de 19 km/h, soit 1 km/h en moyenne de plus que les voitures dans une agglomération, 2 de plus que les bus et 4 de plus que les vélos classiques (qui demandent également un plus grand effort physique) ;
  • Le Vélo électrique est avant tout utilisé pour se rendre au travail, mais également pour les balades en nature. Et de plus en plus de personnes s’en servent pour faire les courses, voire chez les artisans, de plus en plus nombreux à gagner leurs chantiers respectifs à bicyclette ;
  • On achète un vélo électrique pour pallier à la voiture, jugée trop bruyante et trop polluante. En France et en Espagne, on a donc tendance à comparer le vae à la voiture. Mais au Pays-Bas, contrée du vélo, on le compare au fixie, à la draisienne ou autres deux roues non motorisés. Le Vélo électrique est jugé plus pratique, et permet surtout aux plus anciens de continuer à utiliser le vélo malgré la perte physique ;
  • Les vélos à assistance électrique changent les modes de transport dans les villes, mais pas seulement au détriment de la voiture. Le vélo classique en prend un coup, tout comme le taxi ou les transports en communs.
  • Dans les pays cyclistes, la vae est un objet surtout destiné aux plus de 50 ans. C’est le cas aux Pays-Bas. Mais en France, pays de voitures, tout le monde s’y met, indépendamment de la classe sociale de surcroît.
  • Certaines villes offrent des primes à l’achat de vélo électriques, pouvant aller jusqu’à un tiers du prix d’achat, souvent plafonné à 400 €.

 

En PromoMeilleure Vente n° 1 Extrbici XF800 1000W 48V 13A VTT électrique à Vente Limitée Mondiale Support de Charge USB avec Suspension Complète et LCD Intelligent & Gros Pneu et Nouvel an
En PromoMeilleure Vente n° 2 MOBICYLE Vélo électrique Noir - 250 Watts - Adulte - VTT - Batterie Amovible (XDLC Lithium Cell 36V8.8Ah)